Oboulo
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Le Soleil et la Peau

Biologie Le Soleil et la Peau

Informations sur l'auteur

Etudiant
Niveau
Expert
Etude suivie
physique
Ecole, université
Doctorat

Informations sur le doc

Gonzalo M.
Date de publication
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
16 pages
Niveau
expert
Téléchargé
7 fois
Validé par
le comité Oboulo
43 réactions
4
réagissez !
  1. Ultraviolets A et B
  2. Les Bienfaits du Soleil
  3. Les Dangers des Ultraviolets A
  4. Le pouvoir cancérogène des ultraviolets A
  5. Soleil et Système Immunitaire
  6. Soleil et Vieillissement
  7. L'évaluation du Risque
  8. La Prévention

Au cours de centaines de millions d’années, l’énergie des rayons solaires a entretenu des réactions chimiques complexes qui ont abouti à l’apparition des premiers organismes vivants. Certains effets du soleil sur la peau sont bénéfiques, d'autres dangereux. Comment le soleil agit-il sur la peau? Son action est-elle toujours néfaste ? Nombre de ces questions sont aujourd’hui résolues ; éducation et prévention devraient limiter la multiplication des cancers de la peau.

[...] La libération d’endorphines serait-elle responsable de la sensation de bien- être que l’on éprouve quand on s’expose au soleil? Expliquerait-elle que certaines personnes soient des «drogués du soleil»? Ces questions restent ouvertes. LES DANGERS DES ULTRAVIOLETS A Toutefois, le soleil, aliment de la peau nécessaire à la qualité de la vie, a des effets secondaires toxiques, et l’abus entraîne des dommages partiellement irréversibles qui s’accumulent. Les premiers dommages sont les coups de soleil dus aux ultraviolets B : ils tuent de nombreuses cellules épidermiques et la peau pèle. [...]


[...] La cohérence et le caractère hydrophobe des cornéocytes confèrent à la couche cornée sa fonction de barrière protectrice. En surface, les cornéocytes desquament. Les rayons ultraviolets B sont partiellement responsables du caractère ambivalent du soleil, indispensable, mais nocif à trop forte dose. Ce sont les plus énergétiques des rayons ultraviolets qui parviennent sur la Terre. Le rayonnement solaire contient aussi des ultraviolets A dont la longueur d’onde est comprise entre 320 et 400 nanomètres ; les ultraviolets B ont une longueur d’onde comprise entre 290 et 320 nanomètres. [...]


[...] Face à ce risque, nous ne sommes pas égaux, et les sujets à peau claire sont plus exposés. Leur peau contient des mélanines renfermant du soufre, les phéomélanines, qui sont responsables de la couleur rousse, mais protègent mal du soleil ; ces mélanines déclenchent la formation de radicaux libres qui potentialisent les effets du soleil. Ce résultat biologique corrobore une observation clinique : les sujets dont la peau est claire, quoi qu’ils fassent, ne «bronzent» pas ; la faible pigmentation qu’ils obtiennent ne les protège jamais efficacement contre les dommages chroniques dus au soleil. [...]


[...] Leur association assure la solidité du derme (collagène) et lui confère sa souplesse (élastine). Les ultraviolets, notamment les ultraviolets modifient la production du collagène : ils en diminuent la synthèse et en augmentent la dégradation. Ils perturbent également la synthèse et les propriétés de l’élastine : les molécules anormales d’élastine, produites en grande quantité, sont incapables de s’attacher au collagène et s’agglutinent en mottes, se pelotonnant en petites boules blanches visibles sous la peau ; elles donnent aux faces latérales du cou un aspect en chair de poule. [...]


[...] Ainsi, les ultraviolets A endommagent- ils indirectement l’ADN par le biais de radicaux libres. Cette toxicité indirecte est presque aussi importante que la toxicité des ultraviolets lesquels agissent à la fois directement et indirectement. Patrice Morlière, à l’hôpital Saint-Louis, a montré que les ultraviolets B peroxydent les lipides seulement dix fois plus que les ultraviolets A. Simultanément, l’équipe d’Alain Sarasin, à l’hôpital Gustave Roussy, à Villejuif, a découvert que les ultraviolets A créent des mutations dans les cellules de la peau humaine dès que la dose est 700 fois supérieure à la dose toxique des ultraviolets B. [...]

...

Ces documents peuvent vous intéresser

Les effets des ultraviolets du soleil sur le corps humain

 Matières scientifiques & technologiques   |  Médecine   |  TD   |  21/05/2006   |  fr   |   .doc   |   21 pages

Le cancer de la peau

 Matières scientifiques & technologiques   |  Biologie   |  Cours   |  28/12/2006   |  fr   |   .doc   |   8 pages

Plus vendu(s) en biologie

Homéostasie et compartiments liquidiens de l'organisme

 Matières scientifiques & technologiques   |  Biologie   |  Dissertation   |  21/04/2008   |  fr   |   .doc   |   14 pages

Etude d'un mécanisme d'action d'une molécule anti-cancéreuse: la bléomycine

 Matières scientifiques & technologiques   |  Biologie   |  TD   |  09/05/2008   |  fr   |   .doc   |   12 pages
Offert !

Rapport de stage effectué dans un cabinet d'avocat spécialisé en droit pénal et en droit de la famille

Accéder à la dissert' du jour
Concours Envoi de docs

2 500 € de gains à partager
Nouveau ! 2x plus de chances de gagner grâce à vos études de marché. en savoir plus

fin du concours dans
joursheuresminutessecondes PARTICIPEZ !